CONCOURS MINIPRINT CANTABRIA 2021

IV Miniprint Cantabria Et le soleil.._

Contemplez  la flamboyance des soirs d’été bretons, en vous remémorant avec affection l’art du début du XXème siècle, si fécond et si évocateur...


 

Cette estampe a été créée dans le cadre du concours “International Miniprint Cantabria” (lien en anglais) qui a pour thème ”La mer et les phares”. Il s'agit de répondre au thème en réalisant une œuvre imprimée de petit format (papier inférieur à 20 cm). L’exposition des centaines de travaux soumis par les participants du monde entier se déroule du 1er septembre au 31 décembre 2021 à Santander en Espagne.

Et le soleil mourant, sur un ciel riche et sombre

Le sujet : voilà le phare du Paon, celui du bout de l’île de Bréhat. Ce phare a été construit de 1855 à 1860 et reconstruit à l’identique entre 1948 et 1952. Lors d’un séjour sur place, j’ai pris plaisir à en faire quelques croquis (sous la pluie) et à le prendre en photos lors de jolies promenades.

Le choix des couleurs : j’ai voulu évoquer l’heure où la lande et le ciel s’embrasent, dans la lumière dorée du soir juste avant le crépuscule. Le feu du phare va bientôt révéler son toute son utilité et sa présence bienveillante. De loin, la mer semble tout à fait calme ce qui n’est qu’une impression trompeuse. Dans ce paysage sublime, les rochers nombreux qui affleurent sont une menace angoissante.

Pour exprimer ce ressenti, je me suis inspirée d’une des palettes de Félix Vallotton (1865 - 1925), peintre et graveur que j’admire beaucoup et en particulier celle de sa peinture “soir antique”...

Le titre de l'estampe : cette gravure est intitulé d’après un vers du poème “Soleil couchant” de José-Maria de Heredia (1842 - 1905) : “Et le soleil mourant, sur un ciel riche et sombre”. Ce poème fait partie du recueil “les Trophées” (1893) qui comprend 118 sonnets. On le trouve dans la section "La nature et le rêve" et plus précisément dans la sous-section "La mer en Bretagne".

 

Vous pouvez l'écouter dans une belle lecture, sur la gymnopédie n°1 d’Erik Satie (1866 - 1925) en cliquant sur ce lien. On note que d’autres lectures font l’impasse sur la prononciation du t final de “granit” afin de respecter formellement la forme rimée du sonnet. Je vous propose celle-ci. reading.

Pour découvrir en images les étapes  techniques de la création de cette gravure, cliquez sur ce lien de ce billet de blog. J’ai combiné deux plaques découpées en puzzle, dont la deuxième est en réduction afin d’ajouter les ombres de l'architecture et des rochers...

Cette estampe est disponible dans ma boutique en ligne : cliquez ici si vous voulez la voir.

Et le soleil... IV Miniprint Cantabria _ n.2_5