La 22ème triennale Granges, en Suisse, un événement hors normes !

Visitez avec moi l’exposition des gravures ayant concouru à la compétition de petits formats (dont la mienne)...


Une maxi expo de 722 gravures de petits formats, d’artistes de plus de 60 pays ainsi que d’autres événements artistiques ont animé le centre ville de Granges (Suisse) du 10 au 26 septembre.


La Triennale de Granges se déroule depuis 1958. Son commissaire d’exposition en 2021, Kardo Kosta, artiste argentin installé à Granges, m’a proposé de participer au concours Petits formats. Dans la page projet qui y est consacrée sur ce site, vous pourrez voir les règles de ce concours ainsi que mon travail en réponse au thème 2021 “le temps sans le temps”.


Je partage ici avec vous quelques images de l’inauguration et de la scénographie, ainsi qu’un aperçu des œuvres du concours.




Comme vous pouvez le voir, chaque gravure a été magnifiquement encadrée avec une baguette noire et un grand passe-partout blanc pour la faire respirer et a été accrochée avec soin, par pays.

Bravo à l’Allemage qui est le pays le plus contributeur avec 122 gravures, avant le Mexique - 96, et la Suisse - 81. La France arrivait en 6ème position - 30 gravures, juste après l’Argentine - 54 gravures et la Pologne 39 gravures.


Les petits formats étaient présentés dans un ancien centre commercial maintenant inoccupé et était accompagnée par plusieurs autres expositions et performances...
  • La Carte de Suisse, des gravures de grands formats évoquant différents aspects de la Suisse

  • Une exposition de grands formats en couleurs des “KGG friends"

  • Une exposition de magnifiques photos portraits de Kardo Kosta

  • Un projet sur l’argent - ce qu’il peut et ne peut pas acheter en particulier - sis dans la salle des coffres de l’ancienne banque du lieu investi pour l’occasion

  • Un atelier de graveur, espace un peu magique, où rencontrer Kardo Kosta au milieu de son oeuvre

  • Une exposition interactive véritable invitation au voyage où les visiteurs étaient pris en photo...

Quel tour de force de remplir cet ancien immense centre commercial avec de l’art du sol au plafond !

Même à l’extérieur sous l’auvent, il se passait quelque chose : “your face has a name” un projet participatif démarré à Mendoza en Argentine réalisé par Juan Ignacio Blanco et Orlando Javier Pelichotti d’Argentine et Kardo Kosta coordinateur et manageur du projet présentait plus de 400 portraits en noir et blancs par des artistes de 30 pays imprimés sur les pages d’annuaires téléphoniques...


Pendant trois semaines, le monde de la gravure contemporaine en relief s’était donné rendez-vous à Grange… un lieu de rencontres, d’apprentissages et de partage qui, nul doute, laissera des traces profondes dans mon parcours artistique.

Pour en savoir plus et voir les gravures gagnantes : rendez-vous sur le site de la Triennale https://triennale.ch/miniprint2021/