Coup de coeur : rencontre avec Véronique Buyer, graveuse installée à Rennes

Dernière mise à jour : 15 août 2021

La fête de l'estampe est aussi en ligne ! Aujourd’hui je vous propose un échange avec Véronique Buyer, dont j’adore les gravures...



Lino block carved by Véronique Buyer

- Merci Véronique d’accepter cet entretien ! Dans le cadre de la fête de l’estampe je sui très contente d’avoir une bonne excuse pour te poser des questions, mieux connaître ton parcours artistique et aussi contribuer à faire connaître ton travail. J’adore ton oeuvre gravé autour de maternité qui me parle beaucoup en tant que femme et que mère…


- Un grand merci à toi Florence de m’avoir invitée à échanger avec toi autour de notre passion commune.





- Quel(s) chemin(s) as-tu pris pour arriver à la gravure ?


- Je pratique plusieurs formes d’art depuis longtemps mais la gravure est une rencontre très récente pour moi. Je ne m’étais jamais intéressée de près à cette pratique avant de découvrir le travail de Morgane Chouin. J’ai tout de suite adoré ses réalisations et je n’ai pas pu résister devant l’une de ses œuvres que je suis heureuse de voir tous les matins en face de mon lit à présent !

Voir une impression de près, cette texture si particulière, m’a donné envie d’essayer à mon tour. Et ce fût une véritable révélation !

- La gravure est si diverse… quelle est ta technique de prédilection ? Qu’est-ce que tu aimes dans cette technique ?


- Pour l’instant je n’ai jamais gravé d’autres matériaux que le linoléum (naturel ou non). J’aimerais beaucoup m’essayer à d’autres techniques mais le temps me manque. Je crois que ce qui me parle le plus dans la gravure est cette rencontre entre le dessin et la sculpture (ma forme d’expression principale avant de découvrir la linogravure). J’aime ce rapport physique au matériau lors du geste de graver tout autant que lors de l’impression manuelle.


- Quelle(s) sont tes sources d'inspiration ?


- Ma principale source d’inspiration est sans aucun doute ma propre maternité. Je suis maman d’une petite fille de deux ans et le bouleversement que cela a entraîné dans ma vie me donne une matière incroyable et l’envie de m’exprimer sur ce sujet.


En devenant mère, j’ai découvert à quel point ce qui peut être considéré comme banal est en réalité quelque chose d’exceptionnel, de puissant.

Il me semble que cette puissance des mères n’est pas reconnue dans notre société et a besoin d’être rendue visible. J’essaie d’y contribuer dans mon travail. J’ajouterai que mon devenir-mère (et qui plus est d’une petite fille) a également renforcé mes convictions féministes qui constituent le pendant de ma thématique sur la maternité. Les femmes et les mères sont au centre de mon travail.



- En ce moment tu as l’air d’explorer la gravure seule… En matière de créativité, comment décides-tu de la forme que va prendre ton idée de départ ?


- Cela commence toujours par un dessin dans mon carnet de croquis. Et le cheminement jusqu’à la gravure ou la broderie peut prendre du temps mais vient naturellement en fonction du dessin initial. J’ai un peu mis de côté la broderie ces derniers temps effectivement mais je travaille actuellement sur un nouveau projet mêlant gravure et broderie. J’espère pouvoir vous en parler très bientôt !


- Quel est ton rapport à la couleur en gravure ? J'ai l'impression que tu es en train de d’explorer cet aspect…


- J’ai tendance à me tourner vers l’encre noire, comme prolongement de mes esquisses. Mais comme tu l’as justement remarqué, le printemps m’a donné des envies de couleurs. J’aime découvrir toutes les possibilités que les couleurs offrent en termes d’expression sensible. Imprimer une gravure dans une nouvelle couleur, comme je l’ai beaucoup fait ces dernières semaines, transforme profondément les sensations éprouvées et révèle souvent des aspects inédits du motif. C’est passionnant.


- Que représente la gravure dans ta vie aujourd’hui ?


- La gravure est une nouvelle forme d’expression essentielle pour moi aujourd’hui. Elle est aussi au centre d’un nouveau tournant professionnel puisqu’après une formation en architecture puis un parcours professionnel dans l’enseignement universitaire, je suis à présent officiellement artiste, et uniquement artiste.


- As-tu formulé des souhaits pour toi-même pour la suite de ton parcours artistique ?


- J’espère pouvoir continuer à développer Véronique Buyer Créations et m’initier à de nombreuses techniques qui m’attirent comme la gravure sur bois, l’impression sur tissu, le collage, etc.


- Tu as ouvert une boutique en ligne, que te disent tes collectionneurs à réception de leur gravure ?


- Ce qui revient le plus est probablement l’émotion produite par mes gravures et c’est quelque chose qui me rend très heureuse.


Mes gravures naissent toujours d’une émotion et lorsque cette émotion voyage jusqu’à son ou sa destinataire, j’ai le sentiment d’avoir réussi quelque chose.

- As-tu l’occasion d’exposer et de rencontrer des amateurs d'estampes lors d’expositions ou marchés ?


- Pas pour l’instant malheureusement. Mais ces derniers mois ont été particuliers avec l’annulation de beaucoup d’événements de ce type. J’espère qu’un retour à la normale me permettra de découvrir la joie de rencontrer et d’échanger avec le public amateur d’art et de présenter mon travail sans intermédiaire numérique.


- J’ai l’impression que lorsqu'on voit une de tes gravures, on a envie de raconter sa propre expérience de la maternité… Est-ce que je me trompe ? As-tu recueilli des histoires incroyables ?


- Effectivement, il arrive souvent que l’on me dise à quel point telle gravure ravive des souvenirs d’accouchement, d’allaitement, etc. Mais rarement jusqu’à me raconter réellement l’histoire de ces souvenirs. Je crois que j’aime assez aussi que ce qu’il se passe devant mon travail soit de l’ordre de l’intime que l’on garde pour soi. Même si j’adorerais que l’on me raconte tout ! Par contre, j’ai déjà pensé à associer des mots à mes gravures, mes mots. C’est un projet à long terme !


- Merci beaucoup d’avoir joué le jeu de Meet the maker !


- Encore merci à toi pour ce bel échange !

 

Liens :