Il pleut ? Passez en cuisine…

Et faites prendre des couleurs à vos cyanotypes !



C’est toujours officiellement l’été mais cette année le soleil joue à cache cache… Que faire avec ses cyanotypes un jour de pluie ? Je vous propose de passer en cuisine.


Dans mon précédent billet de blog je partageais avec vous les étapes pour réaliser des cyanotypes ainsi que les trucs et astuces que j’avais trouvées en en faisant. Je vous révélais aussi que dans mon entourage, certaines personnes n’aiment pas trop les cyanotypes, toujours bleus…



Dans ce billet de blog et comme promis, je vous montre comment faire varier la couleur d’un cyanotype en le “blanchissant” et en le “virant”. Vous découvriez qu’un cyanotype original peut être jaune et brun et même d’un superbe noir profond…


Du bleu de prusse au noir profond : virer

C’est avec une solution contenant du tanin que l’on peut virer un cyanotype. Selon le tanin utilisé, la couleur peut devenir d’un noir froid ou d’un noir profond.


  • Avec du café soluble bien fort, on obtient un noir un peu froid.

  • Avec du thé, on obtient un noir chaud. Utiliser du thé vert qui donne une jolie couleur rose au papier et le tâche moins que le thé noir.

Pour un litre d’eau j’utilise au moins 6 cuillères à café de café soluble ou 6 sachets de thé. Je laisse refroidir à 35 ou 40 degrés avant d’y plonger le cyanotype pour 10 à 20 minutes selon la couleur souhaitée. Je rince bien le cyanotype et le mets à sécher.




Je préfère utiliser du thé vert et apprécie la bonne odeur dans la cuisine pendant toute l’opération ! Tout ce qui contient du tanin peut être utilisé. Certaines personnes utilisent du vin rouge tannique pour obtenir un beau noir tirant sur l’aubergine…


Du bleu de prusse au jaune pâle : blanchir

Il faut un cyanotype qui a atteint sa couleur définitive, au plus tôt 24 heures après avoir été réalisé.



Je dissous une cuillère à café de cristaux de soude ménagers dans 1 litre d’eau.


Attention cette opération est dangereuse. Lire les consignes de sécurité sur la paquet de cristaux de soude et les respecter. Il faut impérativement mettre des gants et faire très attention aux yeux aussi et aux voies respiratoires.






Je trempe le cyanotype dedans jusqu’à ce qu’il devienne jaune… Bien rincer et laisser sécher… Cette opération est très rapide (3 à 5 minutes environ).










Du jaune pâle au marron : virer le cyanotype blanchi

En virant au café ou au thé un cyanotype blanchi, on obtient un marron plus ou moins clair selon le temps de contact du cyanotype blanchi avec la solution. Jouez et observez !

Et après ?

On peut jouer avec les cyanotypes d’une façon différente, cyanotype humide, avec du sel et d’autres ingrédients… Je partagerai peut-être ces expériences dans un autre post de blog… et serai très heureuse d’admirer d’ici là vos créations si vous voulez bien les partager avec moi !